Pages Menu
Categories Menu

Beaufort – Isère

blason

Beaufort est une petite commune du centre de la France, située dans le département de l’Isère et de la région Rhône- Alpes à 50 kms de Grenoble. Elle fait partie de la Communauté de communes «du Pays de Chambaran». Les habitants et habitantes de la commune de Beaufort sont appelés les Beaufortois et les Beaufortoises. Les 570 habitants du village de Beaufort vivent sur une superficie totale de 9 km2 et une moyenne d’altitude de 340 m. Le quart de la population a moins de 20 ans. L’école regroupe une cinquantaine d’élèves en 3 cours d’une unité pédagogique, les plus âgés sont répartis sur les collèges ou lycées des communes voisines. Une dizaine d’associations dynamisent la vie du village. Deux autres célébrités de réputation mondiale flattent nos papilles.

photo1

La Chartreuse verte ou jaune dont la recette demeure secrète et n’est connue que de deux moines qui préparent le mélange végétal. Le frère Jean-Jacques serait l’un des deux hommes qui connaît les ingrédients secrets de la Chartreuse, une liqueur à 55°, aux arômes médicinaux et vendue à l’origine comme un élixir de jouvence contenant un mélange très confidentiel de près de 130 herbes, plantes et épices. Leur couleur respective est principalement due à la chlorophylle et au safran qui sont leurs colorants naturels. Saint-marcellin est une appellation désignant un fromage du Dauphiné.

photo2

C’est un petit fromage à base de lait de vache, à pâte molle à croûte fleurie, d’un poids moyen de 80 grammes. La fabrication d’un saint-marcellin nécessite 0,7 litre de lait de vache. Une fois le petit lait évacué, après le moulage, un premier retournement est fait après environ six heures de repos, puis un premier salage. Un deuxième retournement est réalisé après un nouveau repos d’environ six heures, puis un salage de l’autre face, avant de laisser les fromages au repos une douzaine d’heures dans leurs faisselles. Ensuite les fromages sont démoulés et placés sur des grilles en chambre chaude afin de laisser les moisissures se développer durant 24 heures, puis ils sont mis dans un séchoir. Au bout de 24 heures, on obtient le saint-marcellin coulant et au bout de 48 heures on a des saint-marcellins un peu plus fermes, ensuite les fromages passent dans un hâloir pour la phase d’affinage. Ils commencent à devenir « bleus » au bout d’une semaine et à jaunir au bout de trois semaines. Les fromages ont alors un peu plus de flore en surface et ils sont plus affinés à coeur et crémeux. Les fromages peuvent alors être emballés et commercialisés.