Pages Menu
Categories Menu

Montmorency Beaufort

Blason_Montmorency-Beaufort.svg

 

Située dans le département de l’Aube Montmorency-Beaufort est en région Champagne-Ardenne. Le village est mentionné dès l’époque carolingienne sous le nom de Beaufort. Devenu possession des comtes de Lancastre, Beaufort va constituer pendant toute la guerre de Cent Ans, un verrou anglais au coeur de la Champagne. Jean de Gand, duc de Lancastre donna le nom de Beaufort aux quatre bâtards qu’il eut de Catherine Swinford. Son château-fort, puissamment fortifié, dominait la plaine de Brienne et était réputé imprenable, et c’est par trahison que Charles V réussit à s’emparer du château en 1369. Louis XII donna le comté de Beaufort en 1504 à Gaston de Foix, et sa descendante le vendit à Gabrielle d’Estrée. Le Grand Vendôme, vendit le duché de Beaufort en 1688 au duc Charles de Montmorency. Un an après, en 1689, la famille de Montmorency renomma le « duché de Beaufort » en « duché de Montmorency ». À partir de cette époque, Beaufort est appelé « Montmorency » : ce n’est qu’en 1919 où le village prit son nom actuel de « Montmorency Beaufort ». En 2011, la commune comptait 121 habitants. D’une superficie de 938 hectares sur un sol composé d’argile et de calcaire. Montmorency Beaufort se trouve à la limite de la Champagne Crayeuse et de la Champagne Humide, c’est à dire à fleur de coteau au pied de l’ancien château féodal. Le village est distant de 10 kilomètres de la Haute- Marne et de la Marne, 10 km de Brienne-le-Château, 30 km de Bar sur Aube, 50 km de Troyes et 200 km de Paris.

photo1

 

 

photo3

Montmorency Beaufort est placé sur le circuit des églises à pans de bois faisant la renommée du bocage champenois. Elle se trouve à proximité du parc d’attractions de Nigloland. L’association «La Cerise de Montmorency» tire son nom d’un jeu de mots entre notre village et la variété de cerises bien connue.

photo5

Voisin de la zone de production du champagne et du plus grand producteur de choucroute de France, Montmorency-Beaufort marque fortement sa présence dans la ronde des produits au cours des rassemblements. Son église classée monument historique de style gothique, datant du XVIe siècle fut rénovée au XIXe et au XXe siècle.

 

photo4 

photo6

Montmorency-Beaufort, malgré sa faible population, a organisé en Juin 2011 le 17e rassemblement International. Les fidèles des rassemblements n’oublieront pas Pierre Lhuilier, ancien maire, qui a remué ciel et terre pour recevoir les Beaufort dans son village. La mort l’a emporté 8 jours avant l’événement.