Pages Menu
Categories Menu


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/43/d358711798/htdocs/beaufort/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405
Posted by on 3 Mar 2015 in Blog | 0 commentaires

L’Anjou, une « région à aimer »

L’Anjou, une « région à aimer »

Dominant la vallée de l’Authion à égale distance entre Angers et Saumur, Beaufort-en-Vallée est un site stratégique

BEAUFORT en Anjou, communauté de communes, abrite un riche patrimoine et garde en mémoire quelques personnages marquants comme Jeanne de Laval ou Joseph Denais. Aujourd’hui, la richesse régionale est principalement liée à l’horticulture et à l’excellence de sa filière végétale.

Séjournant dans cette région vous serez à la porte de tous les trésors angevins

L’aménagement hydraulique de la vallée de l’Authion favorise le développement de l’horticulture. Semences, plantes et fleurs font aujourd’hui de la région l’un des piliers de la filière végétale angevine.

Richesses patrimoniales et culturelles

photo1

Beaufort-en-Vallée, riche de son passé et de ses monuments, mérite le détour. Le circuit-découverte Jeanne de Laval invite à parcourir la ville et ses mille ans d’histoire : des ruines du château au musée Joseph Denais, en passant par la place Jeanne de Laval, l’église Notre-Dame, les halles, l’ancien hôpital, les hôtels particuliers… Ce parcours pédestre, jalonné de bornes et de lutrins, permet de faire connaissance avec le patrimoine historique et architectural de l’ancienne cité comtale. Le singulier musée Joseph Denais (labellisé Musée de France) présente une collection de près de 7000 objets. Ce véritable cabinet de curiosités du XIXe siècle est l’aboutissement du rêve de l’humaniste. Salle des Beaux-arts du Musée Joseph-Denais.

Saumur, Angers… la région :

L’incontournable de la région sera bien sûr la visite au parc d’attraction « TERRA-BOTANICA » d’Angers. Un parc original, sur le thème du végétal. Egalement une promenade au fil des Chemins de la Rose à Doué-la-Fontaine. Vous découvrirez toute une harmonie de couleurs et de parfums enivrants. Visite de la Maison de Loire en Anjou à St-Mathurin-sur-Loire, puis promenade commentée sur la Loire à bord du bateau «Loire de Lumière» au départ de La Ménitré. Dégustation de vin et de poisson fumé ou déjeuner traditionnel dans une guinguette en bord de Loire. Château de Montgeoffroy : un château où rien n’a changé depuis 1772.

photo2

 

Les Tapisseries de l’Apocalypse (Angers) sont une représentation de l’Apocalypse de Jean réalisée à la fin du XIVe siècle. Le Château d’Angers, imposante forteresse en maçonnerie bicolore, construite de 1228 à 1238.

photo3

 

En Anjou, les troglos sont partout !

Dans la plaine ou au coeur du coteau saumurois, découvrez toutes les facettes de ce millier de kilomètres de galeries souterraines. Le village troglodytique de Rochemenier permet de visiter tout un ensemble « troglo ».

photo4

Promenades et Randonnées (PR) en Anjou.

Les sentiers de promenades et de randonnées vous guident pour des sorties au grand air de quelques heures ou d’une journée.

Les vins et cépages de l’Anjou.

Le vignoble d’Anjou et de Saumur est la 3e région viticole de France.

Les châteaux remarquables en Anjou

Les châteaux insolites : Ne manquez pas la visite du château de Brissac, le plus haut château de France avec ses sept étages.

photo5

Le château de Brézé est la plus importante forteresse souterraine d’Europe ! Sans oublier celui de Saumur qualifié de « perle angevine ». Les châteaux forts : Entouré de larges douves, le château de Montsoreau qui inspira Alexandre Dumas pour son roman la « Dame de Montsoreau ». L’Anjou est associé à son vignoble, à la Loire et à ses matériaux de construction (ardoise et tuffeau). Le climat de Maine-et-Loire est tempéré de transition entre le climat océanique de la côte atlantique et le climat plus tempéré de la Touraine. Dans la culture populaire, il est souvent mention de la « douceur angevine », popularisée par Joachim Du Bellay dans Les Regrets.

Régalez-vous des spécialités de l’Anjou,

de l’entrée au dessert en passant par des plats savoureux à base de viande de boeuf, de volailles ou de poissons de Loire. Ouvrez-vous l’appétit avec les fameux rillauds : morceaux de poitrine de porc maigre cuits dans la graisse, ils garnissent les fouaces. Ils se dégustent avec un verre de Cabernet d’Anjou ou de Rosé de Loire. Poursuivez avec une tendre volaille, une pièce de boeuf Maine Anjou ou un beau poisson de Loire. Vous vous régalerez des volailles et de la fricassée de poularde, accompagnée de champignons de Paris. La Loire et ses rivières sont peuplées de poissons comme le brochet ou le sandre, que l’on prépare au beurre blanc, à la crème fraîche ou à l’oseille. L’anguille se déguste en matelote mouillée au vin rouge et accommodée de champignons de Paris émincés. Un dessert ? Crémet d’Anjou, soufflé au Cointreau, Plantagenêt ou bottereaux, et le fameux « paté aux prunes » (tarte couverte). Le crémet d’Anjou, à base de crème fraîche fouettée et de blancs d’oeufs battus en neige, est servi accompagné de fruits rouges.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/43/d358711798/htdocs/beaufort/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *